En pleine remise en question

J'ai 15 ans, qu'est-ce que j'fais?
Qu'est-ce que j'fais?
Je m'arrête ou j'continue
J'ai 15 ans où j'en suis?
À la fin ou au début
Stop (stop) ou encore (encore)


La Route des Guerriers est mon bébé, comme un bon parent je ne veux pas l’abandonner, je viens de recevoir un appel d’un humain qui m’a dit de belles choses au sujet de ma marche, à quel point j’avais été utile pour lui et certain de sa communauté.

Il a fait ma journée, voire même ma semaine.

J’ai beaucoup de remise en question, LRDG aidera plus de gens dans le futur, je dois réussir à écrire ce Modèle d’affaires une fois pour toutes, pour aider les communautés qui en auront besoin. C’est difficile de faire un brainstorm seul et de mettre sur papier mes idées. Un pas à la fois, j’y arriverai.

J’ai toujours des factures à payer comme tout le monde et malheureusement dans ce monde ça ne changera pas surtout si je veux changer de voiture pour une plus récente et moins brisée, mon côté minimaliste n’est pas encore au point haha.

J’étais athlète professionnel jusqu’à fin 2010, ensuite j’ai travaillé en aéronautique, j’ai vendu des voitures puis travaillé en construction. Je suis devenu chauffeur Uber pour avoir la flexibilité que demande l’enseignement privé et le travail dans le monde du cinéma. Je ne suis plus chauffeur depuis longtemps, mais avec les contrats ici et là, les enseignements de mma et jjb j’avais toujours un pain sous le bras. 

Chaque fois que je suis sur un plateau de tournage, je me trouve réellement chanceux d’avoir ce genre de travail avec de belles conditions, un milieu syndicaliste en plus qui suit les normes du travail à la lettre. Au Québec, même si tu es aimé par les gens influents du milieu, avoir du travail relève de la chance. Il recherche un homme costaud caucasien de six pieds et plus de 200 livres, ils m’appellent et c’est parfait. Sinon je ne prendrai pas le contrat d’un autre qui n’a pas mon apparence, c’est logique.

À Toronto et Vancouver, les contrats pleuvent, je rêve toujours d’avoir LE contrat qui me fera devenir un véritable cascadeur, le contrat qui me ferait travailler des semaines de temps, mais la chance n’est pas encore présente. Pourtant, j’ai décidé de devenir travailleur autonome pour avoir cette flexibilité de dire oui à tout contrat.

Dans ma marche de 1000km l’hiver dernier, j’ai accepté un tournage avant d’arriver dans Montréal pour en refuser un autre puisque j’avais dépassé la métropole et que j’étais, bien entendu, à pied. La crise actuelle n’est pas drôle pour personne, je ne suis pas en train de pleurer sur mon sort. J’suis vraiment chanceux dans la vie de tous les jours.

J’ai décidé cette semaine d’arrêter de n’avoir que le pain sous le bras et de pouvoir un jour y mettre ce que je veux dessus. Je retournerai à l’école, entouka j’irai chercher d’autres permis de conduire à la SAAQ pour être en mesure d’avoir un salaire décent et de pouvoir l’acheter ma nouvelle auto.

Le pire, me connaissant, chaque sou que j’aurai de lousse je le mettrai sur La Route des Guerriers c’est certain. Entouka pour rendre quelques trucs de cette compagnie plus officielle.

C’est à suivre et ce n’est jamais la fin, sauf celle d’un chapitre.


En attendant vous pouvez toujours regarder sur cette page si jamais vous voulez acheter des accessoires de camping. Les compagnies en question me donnent une commission sans aucun frais pour vous.

Merci

Leave a comment